Lieux communs : Commonplaces

Lieux communs: Commonplaces, livre d’artiste, publié conjointement par Emmanuelle Jacques, Montréal, et Terrain vague inc., L’Anse-Saint-Jean, 28 pages, 2012. Tirage : 100 exemplaires.
Imprimé au Caïus du livre (impression laser). Reliure par Terrain vague inc.

Disponible à la librairie Formats du RCAAQ, à la librairie Points de suspension d’Espace Virtuel, à la librairie Clark et au Print Shop de Martha Street Studio.

Photos: Terrain vague inc.

Le livre d’artiste Lieux communs : Commonplaces détourne les pages d’un atlas toponymique pour révéler la poésie des noms de lieux. Sur les cartes numérisées de l’atlas, j’ai effacé minutieusement toute information, ne conservant que quelques noms évocateurs : L’Avenir, Bout-du-Monde, Misère, Déception… Comme si, entre les pages d’un atlas, des concepts archétypaux avaient trouvé leur position géographique exacte. Le design du livre renvoie à celui de l’atlas original. La reliure, qui rappelle un passeport, invite à un voyage imaginaire dans ces lieux bien réels empreints d’une surprenante poésie.

Les cartes originales proviennent de cet atlas :
Canada atlas toponymique, Guérin éditeur, conjointement avec Énergie, Mines et Ressources Canada et le Centre d’édition du gouvernement du Canada, Approvisionnements et Services Canada, 1980, 164 p.

Lieux communs: Commonplaces plays with the pages of a topographic atlas in order to reveal the poetry of place names. For this work I erased all information from digitized maps, keeping only certain evocative names such as: L’Avenir (the future), Bout-du-Monde (the end of the world), Misère (misery), Déception (disappointment). As if, between the pages of an atlas, archetypical concepts have found their exact geographical position. The design of the book refers to that of the original atlas. The binding, which suggests a passport, invites us on an imaginary journey to these places, very real but infused with surprising poetry.

%d blogueurs aiment cette page :